Comment faire un plan de mémoire ?

par 27 Fév, 2024Astuces

Vous arrivez à la fin de vos études et vous entamez la rédaction de votre mémoire. Mais, pour y arriver, vous devez élaborer un plan de recherche. Comment faire un plan de mémoire bien structuré ? Nous vous répondons dans cet article.

Bien connaître ce qu’est un plan de mémoire pour mieux le rédiger

Le plan de mémoire, c’est LE squelette de votre travail de fin d’études. En effet, il constitue la base sur laquelle vous construisez la rédaction de vos recherches. Son élaboration facilite le processus de rédaction. Il vous fait gagner du temps et permet de mieux ranger vos idées.

Mais faire un plan de mémoire n’est pas une tâche à prendre à la légère. En effet, cela demande du temps, de la technicité et surtout, un objectif bien clair. Vous pourrez avoir besoin d’une aide à la rédaction de mémoire. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel dans le domaine et à demander un devis pour trouver LE rédacteur qui saura vous accompagner en toute confiance.

Comment faire un plan de mémoire ? Les bonnes questions à se poser

Vous demandez-vous comment faire un plan de mémoire bien structuré et conforme au style de rédaction que vous recherchez ? Il est important de comprendre que le travail commence avant même la conception du plan. Effectivement, il est difficile de faire un plan de mémoire sans avoir un objectif clair en tête. C’es pourquoi il est primordial de définir vos besoins et vos objectifs. Pour y parvenir, posez-vous les questions suivantes :

  • Quel est le type de mémoire à rédiger ?
  • Quel est mon sujet ?
  • De combien de temps je dispose ?
  • Quelle problématique vais-je traiter ?
  • Quelle est la méthodologie la plus adaptée à mon projet de recherche/étude ?
  • Quelle méthode vais-je utiliser pour collecter les données ?

Répondre à ces questions vous permettra d’établir une démarche claire et de rédiger un plan provisoire.

Les éléments essentiels à retenir pour comprendre comment faire un plan de mémoire

Quand vous rédigez votre mémoire, vous commencez généralement par l’introduction pour terminer à la conclusion. Cependant, avant et après ces parties, d’autres éléments doivent figurer dans votre plan de mémoire.

Les éléments avant l’introduction

Voici la liste des éléments qui doivent être retrouvés avant l’introduction

  • La couverture, qui doit correspondre à votre discipline et avoir une forme sobre et élégante
  • La page de garde, qui présente les informations relatives à votre mémoire et votre identité
  • L’avant-propos ou le préface pour parler de votre parcours, présenter votre profil, ou encore présenter le type de document et votre sujet
  • Les remerciements, dans lesquels vous indiquez les personnes ayant contribué de près ou de loin à la réalisation de votre mémoire
  • Le résumé, qui présente l’objectif de votre mémoire et les informations essentielles à votre travail : démarche, analyse, etc.
  • Le sommaire, qui donne un aperçu des grandes lignes abordées dans votre travail aux lecteurs
  • La liste des illustrations : tableaux, schémas, images, cartes, graphiques, etc.
  • La liste des abréviations, par ordre alphabétique également, pour exposer la signification des sigles utilisés dans le mémoire

Les éléments après la conclusion

Les éléments du plan de mémoire retrouvés après la conclusion sont :

  • La bibliographie, dans laquelle vous citez, une à une, les œuvres et documents, numériques et physiques, que vous avez lu tout au long de la rédaction de votre mémoire.
  • Les annexes
  • Et si demandée, la postface qui, comme le préface, apporte un regard personnel sur le mémoire rédigé

De l’introduction à la conclusion

L’introduction et la conclusion marquent le début et la fin de votre mémoire. Au milieu, vous y exposez le fruit de votre recherche et vos idées, cette partie est communément appelée le “développement”. Autrement dit, votre mémoire comprend trois parties :

L’introduction dans laquelle vous exposez :

  • Le contexte de votre étude
  • La problématique
  • Les objectifs de votre mémoire
  • L’annonce de votre plan de mémoire

Le développement qui comprend généralement : 

  • La revue de littérature qui consiste en une analyse critique et systématique des travaux déjà publiés sur le sujet de recherche et qui vise à situer le travail de recherche dans le contexte plus large du domaine d’étude.
  • La méthodologie de votre recherche empirique, qui correspond à l’ensemble des démarches, des techniques et des outils utilisés pour collecter, analyser et interpréter les données dans le cadre d’une étude scientifique.
  • La présentation des résultats empiriques
  • La discussion et les recommandations, dans lesquelles vous exposez les implications des résultats et formulez des suggestions pour les études futures ou les actions à prendre sur la base des résultats obtenus.

Généralement, la méthodologie, la présentation des résultats, la discussion et les recommandations sont regroupées en une partie, si le travail de recherche est divisé en deux parties. Ces deux parties sont : la revue de littérature et l’étude empirique.

Dans un plan en trois parties, la méthodologie peut constituer une partie à part entière.

Enfin, la conclusion, dans laquelle :

  • Vous revenez sur les points importants de votre étude
  • Vous répondez à la problématique
  • Vous confirmez ou infirmez les hypothèses avancées
  • Vous créez une ouverture

Comment réussir son plan de mémoire ?

comment-faire-un-plan-de-memoire

Savoir comment faire un plan de mémoire ne garantit pas forcément votre réussite. Pour cela, vous devez y mettre du cœur, de la persévérance et une bonne dose d’organisation.

Pour rédiger un plan de mémoire qui soit à la hauteur de vos attentes, il est important de :

  • Choisir un sujet qui vous inspire
  • Définir le type de mémoire recherché
  • Mener des recherches en amont pour identifier les points clés à aborder dans les différentes parties

Évidemment, afin d’éviter toute confusion lorsque vous entamez la rédaction de votre mémoire, il est important de soigner la mise en page. Cette démarche vous aidera à vous repérer plus facilement en parcourant le plan. De plus, elle vous permettra d’accéder directement à la partie sur laquelle vous désirez travailler.

Une fois la rédaction du plan achevée, une relecture s’impose. A ce stade, vous pourriez être amené à :

  • Modifier des titres
  • Corriger d’éventuelles erreurs
  • Réorganiser votre plan de manière cohérente

Ce n’est qu’après avoir effectué plusieurs vérifications que vous pouvez vous assurer que votre plan répond aux exigences fixées par votre établissement.

Quels sont les différents types de plan de mémoire ?

Bien sûr, il n’existe pas de méthode unique pour structurer un plan de mémoire. Cependant, en fonction de votre domaine d’études ou de votre formation, vous devrez suivre un format spécifique. En général, on distingue trois types de plans :

  • Le plan scientifique
  • Le plan thématique
  • Le plan diagnostic

Le plan scientifique

C’est le type de plan le plus courant. Il s’agit d’analyser les faits afin de vérifier les théories avancées. Cela implique de :

  • Formuler des hypothèses
  • Analyser des données
  • Vérifier ces données au moyen d’une méthodologie prédéfinie.

Le plan thématique

Ce plan a pour finalité de répondre à la problématique posée en abordant plusieurs parties différentes. Chaque partie du plan aborde un thème ou un sous-thème pertinent, qui offre une analyse détaillée et des réponses éclairantes à la problématique. 

Ce type de plan permet d’éviter la confusion et de garantir une progression logique dans votre argumentation. 

Le plan diagnostic

Très utilisé dans la rédaction d’un rapport de stage, ce plan comprend trois étapes :

  • D’abord, la description de la situation, du contexte et de la problématique
  • Ensuite, la proposition de solutions
  • Enfin, l’analyse des résultats obtenus

Quelles sont les caractéristiques d’un plan de mémoire ?

Le plan de votre mémoire doit être organisé de manière à ce qu’il suive une progression logique et cohérente. Chaque partie doit s’articuler naturellement avec les autres, suivant un cheminement intellectuel compréhensible pour le lecteur.

Le plan doit aussi être facile à comprendre. Cela implique de choisir des titres clairs pour chaque section, afin de faciliter la lecture et la compréhension du plan dans son ensemble. L’objectif est de permettre au lecteur de savoir rapidement où vous menez votre réflexion.

Enfin, le plan de votre mémoire doit être équilibré. Il s’agit de répartir judicieusement le contenu afin que chaque partie soit traitée de manière équitable et qu’aucune ne soit surchargée ou sous-développée par rapport aux autres.

Quelle que soit l’étape à laquelle vous vous trouvez dans la rédaction de votre mémoire de fin d’études, chez Super Mémoire, nous sommes prêts à vous fournir toute l’aide dont vous avez besoin, que ce soit pour le rédiger, le corriger ou le relire. Alors contactez-nous dès aujourd’hui pour bénéficier de l’aide d’un expert et passer sereinement cette épreuve fastidieuse.

Besoin d’aide pour rédiger votre thèse de doctorat ?

🎓 Aide à la rédaction de thèse de doctorat

💼 Prix exceptionnel de 18,25 euros TTC la page

📚 Garantie de qualité académique

🚀 Prêt à atteindre l’excellence ?

Passer commande

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Qu’est-ce qu’un mémoire DSCG et comment bien le rédiger ?

Après de longues années de formation en comptabilité et gestion, vous voici à présent sur le point...

Comment faire un plan de mémoire ?

Vous arrivez à la fin de vos études et vous entamez la rédaction de votre mémoire. Mais, pour y...

Comment choisir le bon rédacteur pour votre thèse de doctorat ?

La rédaction d'une thèse de doctorat peut être un véritable défi, mais choisir le bon rédacteur...

A la recherche d’un rédacteur de thèse de doctorat ? Vous êtes au bon endroit !

Validez votre thèse de doctorat avec Super MémoireLa réalisation d'une thèse de doctorat...

Aide à la rédaction de mémoire DSCG: Le guide complet

Comment bien rédiger son mémoire DSCG ?Le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion, ou...